Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS, SUR LE TERRAIN

M6 Boutique crée une application composite en 4 jours

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Frédéric Bordage le 19/09/2007 - indexel.net
 

Le site marchand a développé un "mashup" pour multiplier ses services, y compris financiers. A la clé, une intégration plus facile et la possibilité de réutiliser le service SOAP pour d'autres applications.

 

M6Boutique.com est la boutique en ligne de la chaîne de télévision M6. Pour accompagner l'acte d'achat de ses clients, l'entreprise "a décidé fin 2006 de proposer le financement d'un produit dès la première commande client", explique Christophe Lemée, directeur du système d'information et responsable des nouvelles technologies du pôle "Vente à Distance" du groupe. M6 Boutique s'appuie pour cela sur la plate-forme d'offre d'éligibilité de financement externe de son partenaire Mediatis. Ce dernier dispose en effet d'un site web qui permet d'obtenir le degré de solvabilité d'un client. Mais plutôt que d'obliger ses clients à se connecter sur deux sites web en même temps, "nous devions trouver une solution pour intégrer le site web de Mediatis à notre site marchand, afin d'offrir plus de confort aux utilisateurs", précise Christophe Lemée.

Quatre jours pour tout faire

En exploitation depuis mars 2007, cette application composite entre le site de Mediatis et le site M6 Boutique n'a demandé que quatre jours de travail, dont deux jours pour développer le service web."Ce délai très court de mise en oeuvre nous a permis de proposer notre nouveau service quasiment en temps réel", se félicite Christophe Lemée (photo). Pour créer cette application composite (ou "mash-up" en anglais), M6 Boutique s'est appuyé sur l'EAI Convertigo Entreprise Mashup Server (EMS) de Twinsoft et son extension Convertigo.Web Integrator (CWI). EMS permet au site marchand de se connecter nativement aux applications héritées (Telnet - ANSI 3.64 pour l'ERP Adonix V3 par exemple) tandis que CWI permet d'exposer le site web de Mediatis sous la forme d'un service web SOAP interrogeable directement par M6Boutique.com.

Une évolution progressive vers SOA

Reposant sur la plate-forme PHP, le site M6Boutique.com invoque le service web CWI dès qu'il propose la vente d'un article à un consommateur. L'opération est totalement transparente pour l'utilisateur qui ne voit qu'une simulation de crédit sur le site M6 Boutique. En revanche, "sous le capot", CWI parse en temps réel les pages HTML du site de Mediatis pour obtenir des données structurées facilement exploitables par la boutique en ligne. Ce service web est également utilisé par les télé-opérateurs lors des commandes téléphoniques réalisées auprès des clients.

Au total, la plate-forme EMS est revenue à 50 000 euros HT (matériel inclus). Mais la chaîne de télévision ne compte pas se limiter à cette application composite. "Il s'agit d'une démarche de fond qui nous permet d'atteindre progressivement une architecture orientée service (SOA)", explique Christophe Lemée. EMS permet par exemple d'obtenir une acceptation d'un mode de paiement spécifique à la Hollande (Accept-Giro) via le service web de Transfair. L'ensemble des échanges passent par EMS qui centralise donc peu à peu tous les flux inter applicatifs dans l'esprit d'un ESB (Enterprise Service Bus).

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages