Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

SUR LE TERRAIN

Sécuriser son système d'information grâce à la virtualisation

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 22/10/2008 - indexel.net
 
Cvd_raffinerie_du_Midi

La Raffinerie du Midi a virtualisé son système d'information de bout en bout pour améliorer la traçabilité et la sécurité de ses données. Un projet à 330 000 euros.

 

Créée en 1883, la Raffinerie du Midi gère 10 % du raffinage réalisé en France. Cette co-entreprise d'Esso, Shell et Total emploie une centaine de collaborateurs répartis entre son siège parisien et huit sites d'exploitation en région. Son activité consiste à réceptionner, stocker et distribuer cinq produits d'hydrocarbures liquides : super, essence sans plomb 95 et 98, gazole, et fioul domestique. Les hydrocarbures arrivent par pipeline, chemin de fer ou bâteau sur les sites d'exploitation qui redistribuent à leur tour ces produits par camions-citernes partout en France.

Consolidation de six serveurs physiques sur trois serveurs virtuels

En 2006, la nouvelle direction de l'entreprise décide de consolider ses applications informatiques, y compris celles de l'IBM AS/400. L'objectif est double : répondre aux nouvelles réglementations (Bâle II, Sarbanes-Oxley, etc.) et sécuriser les données. "C'était aussi l'occasion de renouveler le parc informatique vieillissant en garantissant notre indépendance vis-à-vis des fournisseurs de matériel", se souvient José Nunez Alvarez (photo), responsable de la sécurité informatique de la Raffinerie du Midi.

L'ensemble de ces contraintes amène rapidement la Raffinerie du Midi à virtualiser ses serveurs d'applications avec les logiciels de l'éditeur VMware. "Les autres solutions ne nous semblaient pas assez mûres et elles n'étaient pas très présentes dans le secteur industriel", explique José Nunez Alvarez. L'entreprise a consolidé six serveurs d'application physiques sur trois serveurs ESX de VMware regroupant onze machines virtuelles : Active Directory, serveur de messagerie Lotus Notes 7, serveur de fichiers, serveur d'impressions et diverses applications métier. "Si l'un des trois serveurs ESX tombe en panne, les machines virtuelles qui y sont attachées sont automatiquement prises en charge par l'une des deux autres machines ESX via la fonction de haute disponibilité VMotion VMHA", précise le RSI.

Un système haute disponibilité à moindre coût

Séduite par la souplesse de la virtualisation, la Raffinerie du Midi a décidé de pousser cette approche jusqu'au stockage des données pour virtualiser son système d'information de bout en bout. Elle a donc déployé un SAN (Storage Area Network) basé sur le logiciel de virtualisation et d'administration du stockage SANmelody de Datacore. "Ce logiciel nous a permis de consolider et de sécuriser facilement toutes nos données et de mettre en oeuvre un système haute disponibilité à moindre coût", estime José Nunez Alvarez.

Le SAN se compose de deux serveurs de domaine de stockage locaux (Storage Domain Server), hébergés sur des serveurs physiques standards, reliés par fibre optique aux machines VMware d'un côté, et à deux baies de disques HP de l'autre côté. Les données sont écrites simultanément sur les deux serveurs de stockage grâce à la fonction de réplication en mode synchrone de SANmelody. Si le premier serveur de stockage tombe en panne, l'autre reprend automatiquement le relais. Pour parfaire le dispositif, la Raffinerie du Midi réplique une image complète du système sur un deuxième SAN hébergé sur un site de secours. Distant de 400 km, il se compose d'une baie de disques HP entrée de gamme, et d'un troisième SDS SANmelody. Les deux sites sont reliés via une simple ligne ADSL.

Un système d'information centralisé et redondant

L'ensemble du système d'information étant virtualisé, la Raffinerie du Midi a déployé un système perfectionné de sauvegarde basé sur EVault d'Infostage. Cette solution de sauvegarde est très rapide car elle fonctionne en mode disque à disque et la copie est incrémentale (delta bloc). Résultat, il ne faut que six heures pour sauvegarder l'ensemble du système d'information quotidiennement. Grâce à la virtualisation, la Raffinerie du Midi dispose aujourd'hui d'un système complètement centralisé et redondant. Le système d'information est désormais administré depuis le siège et peut être consulté à distance, via une interface web. Au total la société dispose de 60 postes de travail, 30 PC et ordinateurs portables au siège ainsi que 30 clients légers sur les sites de production en région.

Le déploiement de cette infrastructure - virtualisation VMware, SANmelody, EVault - n'a nécessité que 60 jours-homme au total, y compris la mise en place des nouveaux serveurs et la migration des données. Au total, tout le projet de refonte a coûté autour de 330 000 euros (matériels, licences, maintenance et service compris). "Le retour sur investissement de notre solution est difficile à estimer précisément mais la virtualisation nous a permis de mettre en place un nombre de serveurs minimal, et, par rapport à une baie de stockage physique, un SAN virtuel est déjà beaucoup plus avantageux à l'achat", conclut José Nunez Alvarez.

LIRE AUSSI
 
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages